mass effect lost stories
mass effect lost stories
mass effect lost stories
Topsites

Mass Effect : Lost Stories RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Adam Luvac | Premier Ministre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Informations
Fichier personnel

MessageSujet: Adam Luvac | Premier Ministre   Dim 5 Jan - 9:26

Adam Luvac
Informations générales :



Nom : Luvac
Prénom : Adam
Date de naissance : 10 Avril 2152
Lieu de naissance : Paris
Âge : 41 ans
Sexe : Masculin

Faction : Alliance Interstellaire
Affiliation : Parlement
Fonction : Premier Ministre
Alignement : Neutre Parangon

Histoire


« Adam Luvac naquit le 10 Avril 2152 à Paris. Depuis toujours, la famille Luvac  est une famille puissante en France, occupant des postes d'influences et de pouvoir tout au long des générations : juges, avocats, banquiers, parlementaires, chefs d'entreprises sont légion et l'excellence est le maître mot de la famille. Adam n'a pas dérogé à la règle, suivant une éducation stricte et poussée à son paroxysme, il causa du fil à retordre à ses parents en se rebellant à plusieurs reprises : leur enfant avait un caractère trempé et déjà très jeune il n'aimait pas qu'on lui dicte ce qu'il avait à faire. Ses parents étaient alors tiraillés entre la crainte, le doute ou la joie d'avoir un enfant aussi indépendant et ils espéraient de tout cœur qu'il allait accéder aux plus hautes sphères de l'Alliance, pour prolonger la longue tradition de leur famille...

Bien qu'il avait les meilleures notes dans son école prestigieuse et coûteuse, il n'aimait guère ses camarades de classe avec leurs airs hautains, copie conforme de leurs parents adorés. Non, lorsqu'il était en cours, il préférait s'isoler et se perdre dans ses pensées, songeant à ce qu'il souhaitait accomplir dans les années futures.

Plus les années passèrent, plus Adam s'émancipait, bravant les interdits pour aller dans les quartiers populaires, là où il se sentait à l'aise. C'est là-bas que se trouvaient ses vrais amis, ceux avec qui il aimait être, à faire les 400 coups. Avec eux, il se sentait libre, il n'était pas enfermé dans cette cage dorée qui avait été façonnée par ses parents et sa famille. Avec eux, il pouvait respirer et vivre comme bon lui semblait et il savait qu'un jour, il allait œuvrer pour supprimer ce schisme stupide et inconcevable entre les classes sociales.

Même s'il désirait être le plus souvent possible avec ses véritables amis, Adam savait pertinemment qu'il devait se concentrer avant tout sur ses études qui étaient nécessaires pour qu'il puisse faire de grandes choses par la suite. Il prit grand intérêt dans la politique et l'économie et décida qu'il voulait en faire son métier plus tard.
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ? » Pas de problèmes.

Les visites dans le quartier firent place aux visites à la bibliothèque. Plongé dans ses bouquins, il essayait de garder contact avec ses « potes » par son Terminal, il mit un point d'honneur sur ce rendez-vous quotidien pour toujours se rappeler de la raison qui l'avait pousser à se diriger dans cette voie au départ.

Il décrocha sans surprises son diplôme et il savait désormais qu'il allait entrer dans la cour des grands : tout allait se jouer maintenant.
Il n'avait rien à perdre, tout à gagner.

De fil en aiguille, Adam Luvac gravissait les échelons et commençait à caresser ce que tant de personnes convoitaient : le pouvoir. Tissant d'années en années sa toile de relations, le nom de Luvac ressortait de plus en plus dans les conversations au Parlement et Adam était de plus en plus respecté auprès de ses compères.

Puis tout s'écroula comme un vulgaire château de cartes, la raison ? Moissonneurs.

Adam apprit de plein fouet la nouvelle alors qu'il avait pris un congé pour être avec sa famille à Paris. Ses collègues au Parlement n'eurent pas la même chance que lui et ils furent tous tués sans pouvoir répliquer. Tout de suite, Adam Luvac fut mis sous haute protection à cause du statut qui lui revenait de droit : un des rares parlementaires à être encore en vie. Durant toute la durée de la Guerre, Adam regardait les médias, essayant d'être le plus au courant des événements qui allaient à jamais changer la face de la Galaxie et le jour où il allait revenir sur le devant de la scène, il devrait être prêt.

Une fois la menace écartée, il fallait vite former un Parlement temporaire pour gérer les problèmes urgents vis à vis de la reconstruction et de la marge à suivre. Adam Luvac fut désigné comme Premier Ministre temporaire et forma une équipe qu'il avait déjà mûrement réfléchi ; conscient de la situation tendue au niveau des colonies de la Travée, il organisa avec l'aide d'un général butarien l'évacuation et le rapatriement des butariens situés sur les colonies humaines vers Khar'Shan, utilisant alors les ressources de l'armée de l'Alliance pour faciliter et accélérer la procédure. Les manœuvres et les décisions entreprises par le Premier Ministre furent récompensées par l'approbation globale du peuple : Adam Luvac devint le nouveau Premier Ministre permanent de l'Alliance Interstellaire....  ».


La fumée s'échappait de ma bouche par un long soupir pensif. Pourquoi j'écrivais cette connerie déjà ? Moi-même je m'en souvenais plus : Pur orgueil ou simple envie passagère ? Mes gosses pourraient se faire du fric avec mon auto-biographie posthume par contre – parce que oui, je suis pas le genre de gars qui publierait une auto-biographie alors que je suis encore bien vivant –.  

Non, c'était foutrement inutile, je sélectionnai alors l'intégralité du texte puis l'effaçai d'une simple pression sur la  touche de l'ordinateur. Pour qu'une auto-biographie ait une quelconque valeur, il fallait que la personne qui l'écrive en vaille la peine, qu'elle ait fait de grandes choses, retentissantes qui ont marquées l'Histoire.
Mais je n'en suis pas là, du moins pas encore et je compte bien écrire mon auto-biographie un jour, une fois vieux, le moment venu.

Je regardais l'écran une dernière fois, puis d'une main refermais l'ordinateur portable. Encore bien installé dans mon bureau, je fis un bref coup d’œil vers l'horloge.

2h51 du matin.

Je tirai un des tiroirs pour sortir une petit boîte et d'un geste quasi-religieux l'ouvris. C'était ma boite de Pandore, aussi dangereuse qu'attirante.

Puis je pris un billet que j'enroulai. Quant à la suite de l'histoire … je pense que vous l'avez déjà deviné.


Physique


Mesurant 1,82m pour 75 kg, Adam se positionne dans la moyenne humaine : son allure est travaillée et impose d'elle-même le respect, respire l'assurance et la confiance. Même si, lorsqu'il a le temps, le Premier Ministre pratique le jogging pour se maintenir en forme, cela n'est guère suffisant dans un combat rapproché contre un soldat lambda, d'où la présence de gardes du corps entraînés qui s'occupent de garantir sa sécurité lors de missions hors espace de l'Alliance ou même au sein de son siège, à Vancouver. On constate d'ailleurs que son équipe de sécurité est restée, à quelques exceptions près, la même depuis son investiture, équipe dirigée par Aiden Walker.

Le charme et l'élégance français ne font pas défaut au Premier Ministre qui porte toujours des costumes trois pièces de luxe et originaux ; quant aux capillaires, il garde toujours une coiffure courte impeccable et laisse parfois pousser sa barbe selon ses envies. N'étant nullement militaire, nulle contrainte ne lui est imposée mais qu'il soit rasé de près ou pas, ce n'est en aucun cas négligé.

Au niveau facial, il n'y a pas de particularités à relever si ce n'est des cernes qui entourent parfois ses yeux lors de grosses journées de travail et son sourire plein qui le caractérise bien.


Mentalité


Comme toute personnalité politique qui se respecte, il est difficile de cerner Adam aux premiers abords : chaleureux, bienveillant et sage sont les mots qui sortent le plus souvent de la bouche du peuple humain à son égard ;  c'est d'ailleurs l'image qu'il donne et ce, sans trop se forcer. Oui, Adam est une personne foncièrement bonne qui désire le bien-être de ses citoyens. Mais bien idiot celui qui oublierait qu'il est avant tout un homme politique et comme le disait si bien Aristote : « l'Homme est un loup pour l'Homme ». Le Premier Ministre garde la tête sur les épaules, les idées claires et reste conscient que s'il apparaît comme un être faible et manipulable, il se ferait très vite happé par la machine politique d'où l'existence de certains actes officieux – passés sous silence –  et ce, pour maintenir sa réputation.  

Après, il serait trop réducteur de limiter Adam à l'image d'un manipulateur mégalomane et égocentrique. Il s'agit d'un homme d'honneur qui n'a qu'une parole et qui respecte toujours ses promesses lorsqu'il en fait : il n'oublie jamais les amis et les aides apportées dans le passé.
Si vous aidez Adam, il vous le rendra forcément dans le futur, au moment propice et opportun.  

À noter que le Premier Ministre est adepte de la cocaïne qu'il consomme relativement régulièrement pour tenir le coup durant ses longues journées de travail. Cependant, ce vice est connu de très peu de personnes et elles se comptent d'ailleurs sur les doigts d'une main, des personnes en qui Adam a entièrement confiance.

Revenir en haut Aller en bas
 

Adam Luvac | Premier Ministre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé
» le 13 e premier ministre sera-t-il renvoyé par les députés
» VOICI LE NOM DU PREMIER MINISTRE ! SECRET DE POLYCHINEL !derniere heure
» ForumHaiti devrait-il appuyer la ratification du Premier Ministre désigné ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect : Lost Stories RPG :: Validés-