mass effect lost stories
mass effect lost stories
mass effect lost stories
Topsites

Mass Effect : Lost Stories RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Journal d'Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Informations
Fichier personnel

MessageSujet: Journal d'Aiden   Mar 14 Jan - 19:11


 

 
Personnage





 
Histoire

 
Fruit d'un regrettable accident de protection entre une prostituée et son client, Edward connut des première années difficiles pour un nourrisson. Il était bien souvent délaissé par sa mère qui préférait utiliser le peu d'argent gagner en offrant son corps pour se droguer au lieu de répondre aux besoins de sa progéniture. Les années passèrent néanmoins et le jeune Edward survivait malgré tout à cet environnement peu propice à l'éducation d'un jeune garçon. Mais cela, ce n'était que grâce à l'intervention d'une collègue de travail de sa mère qui pris soin du petit au maximum et lui assurant un minimum d'éducation. Comme quoi, il existe des gens animés par de bonnes intentions même dans les coins où on ne s'y attendrait pas...

Mais, comme dans toutes les situations instables comme celle-ci, elles avaient une fin. C'est alors qu'Edward approchait des dix ans que sa mère, après avoir pris du Sable Rouge en grande quantité, attrapa le jeune enfant avant de le secouer comme un prunier tout en lui criant dessus. Celui-ci se mit à pleurer, alertant sa protectrice qui vivait à côté et qui vînt tambouriner à la porte de la petite pièce crasseuse servant à la fois de maison et de lieu de travail. Sa mère le lâcha en continuant de le maudire et de l'accuser de son état avant d'aller ouvrir la porte. S'ensuivit une violente dispute entre les deux prostituées avant qu'elle n'en viennent finalement au mains. C'était comme une violente tornade qui balayait tout le petit mobilier sur son passage.  Des cheveux volaient par grappes comme des boules de poils que perdrait un chat. La scène sembla durer une éternité pour le jeune garçon qui n'arrêtait pas de pleurer devant les deux seules personnes qui constituaient son petit monde et qui s'entre-déchiraient avec beaucoup de violence. Soudain, la lutte s'arrêta et  le temps resta suspendu pendant une fraction de seconde avant que, dans gémissement d'agonie, ne tombe la protectrice du petit Edward avec fracas. Une mare de sang ne tarda pas à se former autour du corps, imbibant les vêtement sales de la femme. Le jeune garçon observait la scène avec effroi, tétanisé par la peur. Son monde venait de se briser et plus rien ne serait comme avant désormais. Il allait devoir vivre par lui-même et découvrir ce monde qui se trouvait juste au-dehors de ce vieil immeuble prêt à s'écrouler, il allait devoir devenir un homme. Mais avant cela, il devait encore passer une épreuve qui n'était autre que sa mère qui s'était tourné vers lui et s'approchait lentement de lui, un couteau couvert de sang entre les mains, couvert du sang de ce qui se rapprochait le plus d'une mère...

Edward sortit de sa torpeur et parcourut le petit espace avant que sa mère n'ai eu le temps de lui porter un seul coup. Il descendit les escaliers sans se retourner mais entendait les pas de sa mère derrière lui, son souffle irrégulier à cause de la drogue ainsi que le tintement de l'acier de la lame ensanglantée qui cognait le mur à chaque pas mal assuré de la junkie. Le garçon arriva enfin à l'extérieur et continua sa course pour disparaître dans la masse humaine qui grouillait dans la petite rue crasseuse typique des bas-quartiers de la capitale anglaise qui fleurissaient dans l'ombre de majestueux et immenses grattes-ciel qui laissait éclater la puissance et la prospérité de l'Humanité à la face des extraterrestres encore peu confiants devant cette race jeune et ambitieuse.  

Edward était scotché devant ces mastodontes qu'il voyait pour la première fois et resta là, au milieu  du troupeau que formaient les pauvres de la ville, a regardé ceux-ci en rêvant déjà d'y vivre comme beaucoup de jeunes garçons. Hélas, les cris de sa mère interrompirent sa réflexion et il disparu dans la foule pour affronter un destin tout autre...

Pendant les années qui suivirent, Edward apprit à subvenir à ses besoins par lui-même en volant, dealant voir même en tuant pour ça et ce, grâce à l'aide d'un homme du nom d'Andrew Roberts qui connaissait le milieu de la rue comme personne.  Celui-ci éduqua le jeune garçon et lui apprit les techniques pour survivre dans ce milieu hostile avant de le présenter à certaine personnes influentes de la pègre le moment venu.  Ils restèrent en contact pendant quelques mois avant qu'Andrew ne laisse son protégé voler de ses propres ailes en disparaissant aussi soudainement que lorsqu'il était apparu à Edward. Dans les quartiers pauvres, les rumeurs commencèrent peu à peu a aller bon train à son sujet et il acquit une certaine réputation au fil des années pour, au final, être à la fois craint et respecté par la pègre locale. Le jeune garçon innocent et rêvant d'un avenir plein de promesses avait peu à peu laissé place à un homme rusé, au caractère bien trempé, étant prêt à tout pour arriver à ses fins ambitieuses... Le jeune enfant et l'homme qu'il aurait pu devenir étaient brisés et morts à jamais...

Durant ces années, à l'âge de 21 ans pour être précis, Edward forma un petit réseau de trafic de drogues grâces à ses connections et quelques amis loyaux. Celui-ci marcha bien et peu de personne osaient s'interposer face à celui qu'on surnommait "Attila". D'ailleurs, ce fût sous ce nom qu'il se chargea de la gestion du réseau avec efficacité. Néanmoins, un an après sa création, Edward se lassa de cette entreprise qui, au final ne décollait pas comme il le souhaitait. En effet, le jeune homme voyait plus grand et avait des ambitions plus grandes qu'un petit réseau de stupéfiants.

C'est ainsi qu'il quitta la Terre à l'âge de 22 ans pour les Terminus et la station Oméga. Là-bas, Edward dû tout d'abords se reforger une réputation auprès de la pègre locale en travaillant comme homme de main dans le crime organisé tout en tissant des liens avec quelques personnes influentes avant de finalement lancer son projet en investissant dans une ancienne frégate de l'Alliance, butin d'un ancien raid dans la Travée. Elle ne payait pas de mine mais le jeune homme la rafistola et la perfectionna grâce à des contacts mécanos afin d'en faire un vaisseau rapide et maniable tout en lui conférant une puissance de feu non-négligeable. Ensuite de quoi, il recruta un équipage dans ses contacts loyaux et ses amis proches avant de se lancer dans son projet à l'âge de 26 ans: la piraterie.

Durant les quatre années qui suivirent, Edward enchaînât les prises de plus en plus importantes. Ses tactiques étaient inconventionnelles et il était précis et tranchant comme un scalpel. De plus, son équipage le respectait et était prêt à mourir pour lui. L'homme qu'il était devenu continuait de nourrir la bête insatiable qui avait pris la place du garçon rêveur en pillant des cibles toujours plus dangereuses et même des petites colonies de la Travée, profitant même des tensions avec les Geths et de l'attaque orchestré par le spectre renégat Saren Artérius sur la Citadelle. Il se constitua une petite flottille de six frégates avec des bâtiments capturés lors de raids entre autre. Mais l'homme qu'il était avait ses faiblesses et c'est ainsi qu'il essuya une défaite lors d'une embuscade de l'Alliance préparée dans l'orbite d'une petite planète tropicale isolée en utilisant une frégate d'un marchand remplie de marchandise comme appât avant de lui sauter dessus avec un croiseur et quatre frégates. La flottille entière d'Edward fut rapidement anéantie sous le feu nourri de l'armée humaine. Néanmoins, le timonier de sa propre frégate réussit à la faire atterrir en catastrophe sur la planète. La majeure partie de l'équipage mourut lors du crash mais le capitaine pirate survécut et, avec les quelques survivants, s'enfonça dans l'immense jungle qui les entourait.

La traque de ces criminels par l'Alliance dura plus d'une semaine avant que les scanners des bâtiments en orbite et les troupes déployées sur le terrain ne retrouvèrent finalement qu'un seul et unique survivant sur les douze qui avaient réussi à en réchapper : Edward.

Les interrogatoires se succédèrent et le seigneur pirate resta en cellule de haute sécurité pendant plus de six mois avant qu'un petit cortège composé de deux amiraux et quelques politicards influents ne viennent finalement le rechercher pour lui faire une proposition aussi intéressant que surprenante au vu de son dossier : Laver son casier de tous ses méfaits en échange de sa participation au programme Corsaire de l'Alliance. C'était son expérience en tant que criminel ainsi que sa connaissance du milieu qui avaient fait en sorte que la majorité de l'état-major approuve cette idée. Vaincre le mal par le mal comme on dit ! Edward, ne voyant d'autre échappatoire à sa peine de prison qui se résulterait surement à sa mort et accepta donc.

Une semaine suffit à le libérer, lui faire faire un test psychologique qu'il réussit à la plus grande stupeur du médecin chargé de l'évaluer avant de lui présenter son équipage et son nouveau bâtiment, le SSV Troy. Pendant l'année qui suivit, Edward et son équipage s'occupèrent de nombreuses menaces venant des systèmes Terminus. L'ancien criminel qu'il était connaissait bien son sujet et peu de criminels peuvent se vanter d'être passer au-travers des griffes du SSV Troy. L'homme sanguinaire et cupide qui s'était forgé durant son immersion dans le milieu criminel s'était peu à peu apaisé tandis l'homme respectable qu'il aurait pu être faisait peu à peu surface dans la noirceur de son esprit brisé. Il s'acclimata suffisamment à ce nouveau travail pour entretenir une bonne entente avec son équipage qui était composé de personnes aux expériences diverse comme un diplômé d'une école aéronaval réputée ou encore un ancien esclavagiste.  Edward semblait peu à peu sortir des ténèbres qui enserraient son esprit depuis plus de 30 ans et trouvait désormais un véritable but en protégeant les colonies humaines de la Travée face à la pègre des Terminus dont il faisait autrefois partie.  Néanmoins, celui-ci continuait de nourrir une certaine hostilité envers l'Alliance comme autrefois et d'autant plus qu'il était contraint de se faire commander par celle-ci dorénavant.  Mais il avait trouvé homme à qui parler en Vassily Varto, celui qui était chargé de le superviser.  Le corsaire avait su accorder un minimum de respect à cet homme reconnaissait les défauts de son gouvernement et qui parlait peu mais bien.  Néanmoins, cela n'empêcha pas Edward d'accomplir certaines missions de manière détournée par rapport aux consigne de son supérieur ou de rendre ses rapports en retard par simple défiance et simplicité dans le premier cas et par ennui dans le second.

C'est alors que survint la Grande Guerre et son lot d'atrocités et de souffrances pour toute la Galaxie.  Edward et son équipage furent chargés d'apporter un soutient aux quelques flottilles positionnées dans la Travée.  Il pu ainsi assister à toute la puissance des Moissonneurs à plusieurs reprises avant que l'état-major n'ordonne l'évacuation des grandes colonies par ce qui restait des forces humaines.  Les autres planètes colonisées, quant à elle, furent laissées pour compte et totalement sans défense face aux immenses machines qui exterminaient tout sur leur passage.  Autrefois, Edward aurait pu tenter de profiter d'une situation pareille pour faire un quelconque profit mais désormais, la petite part de lumière qui brillait au milieu de la noirceur de son être lui disait au contraire de faire quelques choses pour ces gens et c'est ainsi qu'il profita de la confusion causée par le brouillage Moissonneur pour mettre son plan à exécution en prenant le cap de Féros où  protégea les colons face aux Moissonneurs et gagna ainsi du temps afin d'organiser l'évacuation dans les plus brefs délais.  Son expertise et son soutient permit à la colonie d'augmenter ses chances face à l'envahisseur. De plus, la résistance de de Zhu's Hope servit de diversion pour les colonies voisines qui purent également évacués pour la plupart d'entre elles, le corsaire venait de faire d'une pierre deux coups. Après que le dernier vaisseau civil n'ai décollé avec les derniers habitants, Edward se dirigea vers Yandoa où il fit de même en arrangeant une milice sur place avec l'aide d'un renégat de Cerberus du nom de Randall Ezno.  Sur place, Ils furent confronté à l'organisation pro-humanité qui disposait d'un complexe souterrain qui servait à la fois de centre de recherche et centre des opérations dans le secteur.  Avec l'aide du dissident et de la population locale, l'équipage du SSV Troy menèrent localisèrent et neutralisèrent la menace de Cerberus.  Néanmoins, Edward subi de graves blessures durant les combats et fut soigné grâce aux installations de pointe récemment capturé.  De nombreuses parties endommagées de son corps ont été remplacées ou renforcées par des implants cybernétiques afin que celui qui était considéré comme le sauveur de la planète ne s'en sorte.  Certains sont visibles comme sur son visage.  

Après cet épisode-ci, Edward organisa une milice qu'il nomma la Lance Ecarlate pour lutter également face aux Moissonneurs comme sur Féros.  Randall l'assista et devient comme son lieutenant sur place et les deux hommes se lièrent finalement d'amitié.  Ils utilisèrent les équipements de la base pour équiper les colons et utilisèrent celle-ci comme centre d'opérations ainsi que de refuge au cas où les chose dégénèreraient.  Yandoa était trop éloignée des zones sécurisées pour qu'une évacuation soit efficace mais c'était également un avantage car peu de troupes Moissonneurs débarquèrent sur la planète pour la mettre à sac, ceux-ci se concentrant sur ce qui se passait au plus profond de l'espace concillien où les races s'étaient rassemblées pour mener un assaut sur la Terre.

Finalement, la Grande Guerre prit fin et les Moissonneurs stoppèrent leurs attaques pour, à la grande surprise de chacun, reconstruire.  Edward apprit que l'Alliance le considérait comme mort, lui ainsi que son équipage, durant l'invasion et profita de cet état de fait pour prendre le nom d'Aiden.  Seuls son équipage ainsi que Randall connaissaient véritablement sa véritable identité et c'étaient les seuls personnes de confiance qu'il possédait.  Durant les cinq années qui suivirent, Aiden et Randall renforcèrent la Lance Ecarlate et aidèrent à la reconstruction et l'expansion de la colonie.  Les raids des Terminus ne tardèrent pas à recommencer comme avant et l'Alliance ne donnait aucun signe de vie, laissant les colonies de la bordure sans défense  face à ces pillards et autres criminels et sans soutient économique dans la reconstruction.  Aiden ne pouvait supporter l'inaction du gouvernement humain et prit peu à peu les choses en mains en reconvertissant des vaisseaux civils en vaisseaux de combat pour sécuriser le secteur alentour entre autre.  Mais il ne voulait pas s'arrèter à la simple protection de Yandoa, il voulait étendre cette protection aux autres colonies oubliées par l'Alliance en formant une coalition face aux menaces qui pouvaient peser contre elles et aussi s'entraider économiquement.  De nombreux colons pensaient également à un schisme entre l'Alliance et les colonies, former un état rassemblant toutes les colonies de la Travée sous une seule bannière.  Aiden et Randall partageaient leur opinion mais ils savaient tout deux que le chemin de la liberté serait semé d'embuches...

Peut-être la Déesse fera avancer le destin pour l’y faire amener, qui sait ?

 
Bible des RP

 


◊ RP n°1 « Un vol pas si facile que ça »

- Localisation : Travée de l'Attique> Nexus d'Hadès
- Lieu : MSV Sharlikston
- Joueurs : Aiden, Isïana N'iim
- Maître du Jeu : /
- Rang : Mission
- Résumé : Alors qu'Aiden traque un réseau de contrebande dans la Travée, il reçoit un appel de détresse du MSV Sharlikston, sa seule piste vers la base des contrebandiers.  Hélas, il va vite se rendre compte qu'il n'est pas le seul à s'intéresser au transport de marchandises... 
- Statut : En cours


◊ RP n°2 « Vox Fatum, Vox Populi »

- Localisation : Travée de l'Attique> Faille de Caleston
- Lieu : Arvuna > Asa
- Joueurs : Aiden, Adrien Annaz, Adam Luvac
- Maître du Jeu : Dagoth Nar'Jamon
- Rang : Mission
- Résumé : La colonie d'Arvuna subit une attaque massive de pirates et envois un appel de détresse à l'Alliance qui dépêche des unités pour venir à son aide, Dans un même temps, Aiden, le chef de la Lance Ecarlate, se dirige vers la planète afin de prendre part à une entrevue arrangée par la gouverneur local lui-même.  Hélas, le sang des colons remplacera le vin rouge prévu lors de cette réunion...  
- Statut : En cours

 
Vaisseau

 
A remplir

 
Journal


« Entrée 001 »

En cours

 

 





Dernière édition par Aiden le Dim 16 Mar - 11:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Informations
Fichier personnel

MessageSujet: Re: Journal d'Aiden   Sam 18 Jan - 14:04

Bible des RP

◊ RP n°1 « Vox Fatum, Vox Populi »

- Localisation : Travée de l'Attique> Faille de Caleston
- Lieu : Arvuna> Asa
- Joueurs : Aiden, Adrien Annaz, Adam Luvac
- Maître du Jeu : Dagoth Nar'Jamon
- Rang : Mission
- Résumé : La colonie d'Arvune subit une attaque massive de pirates et envois un appel de détresse à l'Alliance qui dépêche des unités pour venir à son aide, Dans un même temps, Aiden, le chef de la Lance Ecarlate, se dirige vers la planète afin de prendre part à une entrevue arrangée par la gouverneur local lui-même.  Hélas, le sang des colons remplacera le vin rouge prévu lors de cette réunion...  
- Statut : En cours
Revenir en haut Aller en bas
 

Journal d'Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect : Lost Stories RPG :: Journaux de Bord-