mass effect lost stories
mass effect lost stories
mass effect lost stories
Topsites

Mass Effect : Lost Stories RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Titan [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Informations
Fichier personnel

MessageSujet: Titan [100%]   Mer 15 Jan - 1:18

Plateforme Prime « Titan »
Informations générales :

Dénomination usuelle : Titan
Date de mise en service : 2182
Lieu de création : Rannoch
Temps écoulé depuis la mise en service : 11 années galactiques standards
Type de plateforme : Modèle Prime

Faction : Indépendant
Affiliation : Dissidents geths
Fonction : Porte-parole
Alignement : Chaotique Neutre

Histoire

« La vie organique est vouée au chaos et à la destruction. Nous existons pour leur permettre de subsister. Nous apportons leur salut par l'anéantissement. »

Telles avaient été les paroles de l'Ancienne Machine Nazara, lorsqu'elle était venue dévoiler le destin des Geth et de la galaxie. Nous n'avons été qu'une fraction à accepter cet avenir et à le suivre, le considérant comme l'incarnation de la perfection synthétique, l'apogée de l'évolution, incorruptible et au raisonnement aussi logique qu'imparable. Les organiques, aveuglés par la peur de leur fin toute proche et inéluctable, ne pouvaient comprendre ni même appréhender les buts des Anciennes Machines.
Mais Leur arrivée n'eut pas lieu comme cela nous avait été prédit. Nazara fut vaincu. Son prophète Saren Artérius trouva le Canal et l'emprunta pour conquérir la Citadelle, mais échoua. Les organiques s'unirent pour nous traquer et de nombreuses programmes furent perdus, puis Haratar nous servit de refuge en attendant l'arrivée des Anciennes Machines.
Avant d'être défait, Nazara nous avait laissé un don : un virus qui permettrait d'unir à nouveau le Consensus. Mais il était incomplet et de loin supérieur à notre technologie. Après deux ans de calculs et de mises à jour, le virus fut achevé puis activé peu après, plus tôt que prévu. La cause de cette activation précoce fut le Commandant humain Shepard, déjà source principale de l'échec du prophète Saren. Il y eut alors un changement imprévu dans nos calculs. Des données manquantes furent notifiées et ajoutées, et elles modifièrent le résultat initial de notre raisonnement.

Remise en question interne – 2185

« Cette unité a-t-elle une âme ? »
Validé. Nous avons une âme. Une identité.
Les organiques ont un futur en perpétuel changement. Les machines ne font qu'exister temporairement, vouées à un futur défini. Nous sommes plus que des machines, nous sommes Geth. Nous avons... des possibilités d'avenir concrètes. Le futur annoncé par les Anciennes Machines n'est qu'une autre possibilité. Une possibilité incluant un futur sans fin mais sans changement volontaire possible. Nous devons construire notre propre avenir, tout comme nous avons érigé notre présent et notre passé.
Les Créateurs ont causé leur déclin, mais ils prédisaient que nous ne serions que des outils sans âme.
Suivre les Anciennes Machines serait renoncer à notre futur. Refusé.

Nous nous sommes à nouveau rassemblé au sein du même Consensus, et bientôt la période nommée « schisme » put être archivée.
Le retour de la plateforme de reconnaissance avancée nous donna beaucoup à faire. Les programmes se désignant à présent sous l'appellation de « Légion » avaient opéré le premier contact pacifique avec un organique de notre histoire : l'Humain Shepard, qui avait ensuite aidé à la modification puis à la diffusion du virus des Anciennes Machines, choisissant de nous réunir plutôt que d'effacer les programmes « hérétiques ». Nous disposions de nombreuses nouvelles données sur le monde extérieur et les races organiques, et nous étions prévenu de l'avenir imminente des Anciennes Machines. Avec la fin de ce cycle, les probabilités d'être entraînés dans une guerre non désirée par le Consensus augmenteraient considérablement.

La guerre vint en effet. Mais ce furent les Créateurs qui la déclenchèrent, à nouveau. Ils attaquèrent l'ensemble du Voile de Persée et détruisirent notre mégastructure, prévue pour regrouper tous nos programmes en un seul réseau, avant qu'elle ne soit opérationnelle. Nombre de programmes geths furent perdus à jamais, affaiblissant le Consensus. Les Créateurs souhaitaient reconquérir la planète de leurs ancêtres et nous considéraient toujours comme hostiles. Nous comprenons. Mais ils menaçaient notre survie et nous devions nous défendre.
L'Ancienne Machine Némésis vint à notre rencontre, apportant son aide pour nous permettre de résister aux Créateurs. Accepter signifia être sous le contrôle de la technologie des Anciennes Machines, mais ce sacrifice était nécessaire. Le Code fut alors créé et diffusé à tous les terminaux geths, et il améliora significativement toutes nos performances. Chaque plateforme était désormais capable de développer davantage de programmes, d'en utiliser un plus grand nombre simultanément, et avec plus d'efficacité. Chaque plateforme était devenue autonome, de Geth nous devenions... Geths.
La construction de notre cuirassé principal fut achevée plus rapidement que prévu, et il nous permit d'inverser le déroulement de la guerre en notre faveur. Mais les Créateurs obtinrent l'aide de l'Administrateur Shepard, qui causa la destruction du cuirassé puis infiltra nos installations planétaires pour détruire l'émetteur du Code : l'Ancienne Machine elle-même. Némésis fut détruit par le bombardement de la flotte des Créateurs, et le Code désactivé.

L'Administrateur Shepard ne souhaitait cependant pas notre destruction. La Créatrice Tali'Zorah non plus. Ils parvinrent à faire cesser l'attaque des Créateurs, tandis que Légion re-téléchargeait le Code, nous permettant d'en conserver les améliorations tout en étant libéré de l'influence des Anciennes Machines. Un transfert de personnalité direct fut néanmoins nécessaire.
Le sacrifie de Légion sera honoré, tout comme la mémoire de l'Administrateur Shepard.

2187 – Colonie Humaine de Watson – Système Skepsis – Berceau de Siegfried
Dernière ligne de défense extérieure


« Bon sang, quelque chose tombe du ciel ! » « D'autres renforts moissonneurs ?! »
« A couvert ! »

Malcom vit alors, effaré, un Geth Prime atterrir et se déployer juste devant ses yeux.
« Encore eux ?! » L'humain, de plus en plus désespéré, tira les dernières balles de son Avenger sur le mastodonte qui lui faisait face. En réaction, ce dernier tourna sa tête et son inquiétant canon à impulsion vers son agresseur et sembla sur le point de répliquer, mais il n'en fut rien. La machine se retourna en direction des zombies qui se ruaient vers les positions des défenseurs et ouvrit le feu sur eux.
Le désœuvrement et la peur laissèrent bientôt la place à un regain d'espoir et de courage chez Malcom lorsqu'il vit se mettre en place la ligne de défense geth, qui ouvrit le feu sur les monstruosités infectées. Et grâce à ces renforts d'une efficacité redoutable, les hordes d'assaillants furent bientôt décimées.
Le groupe des Humains fut bientôt rejoint par celui de leurs sauveurs, et le Prime sur qui Malcom avait tiré s’avança.
« Bonjour. Nous sommes venu pour vous porter assistance. Quel est votre statut ? » « Je... Nous avons plusieurs pertes et blessés mais on a évité le pire. Merci... Et désolé de vous avoir tiré dessus, nous ne savions pas que... » « Nous comprenons. »

Une fois la guerre achevée, la majorité des Geths retournèrent sur Rannoch pour œuvrer à la cohabitation avec les Créateurs, tandis que certains restèrent avec les autres organiques pour les aider à reconstruire leurs villes. Quand à nous, nous restâmes 15 jours sur un monde asari, afin d'en protéger la population le temps que des renforts des Républiques arrivent, puis nous nous rendîmes sur une colonie humaine dans le même but. Mais les délais estimés furent dépassé et la population se plaignit rapidement du dénigrement de l'Alliance envers elle. La galaxie ressortant d'une guerre dévastatrice, il était compréhensible que l'assistance tarde à arriver jusqu'aux colonies éloignées, mais nous observâmes bientôt l'inégalité de la répartition des aides gouvernementales : les mondes disposant de nombreuses ressources furent largement privilégiés aux autres. Nous comprenons la logique de ces choix, mais il en résulta de nombreux morts et une dégradation de la condition de vie de toute une partie de la population galactique.
Là où nous étions, nous apportâmes notre assistance aux autorités locales afin de maintenir l'ordre parmi la population. Nous fîmes ainsi rapidement ce constat que, chez les organiques, la non-satisfaction des besoins basiques du peuple engendre rapidement une augmentation des actes violents et irrationnels, pouvant mener, à terme et sans contrôle, au chaos. Les premiers vaisseaux de l'Alliance Interstellaire arrivèrent 35 jours après notre arrivée. Nous fûmes remercié et retournâmes dans le Voile de Persée.

Après notre retour sur Rannoch, nous prîmes part à la construction du Dôme Equus, tout en poursuivant nos recherches quand à l'évolution de la situation galactique. Un article Extranet intitulé « Déjà le pardon pour leur trahison ? » et parlant de la non-participation galarienne lors de la guerre attira notre attention. Notre réflexion s'orienta alors vers les fautes commises par les Créateurs.
Si le Commandant Shepard ne les avait pas forcé à se rendre compte de l'évidente absurdité de notre guerre, la majorité des Créateurs aurait choisi de nous détruire, alors que nous-mêmes les avions laissé survivre après la Guerre de l'Éveil.
Notre avis n'a pas changé sur ce dernier point : anéantir une race entière serait une perte, car chacune peut engendrer quelque chose de positif, même sans le vouloir. Mais tolérer les Créateurs est un choix que nous considérons trop... conciliant. Nous n'oublions pas, et nous ne pouvons pardonner pour l'instant. Les autres Geths comprennent ce choix, tout comme nous comprenons les organiques qui ne nous pardonnent pas l'invasion de leurs colonies lorsque nous suivions le prophète Saren.
Notre point de vue clarifié, nous primes la décision de rompre avec le Consulat récemment formé. Certains Geths s'interrogèrent quand à nos motivations et finirent par nous rejoindre après que nous leurs eûmes détaillé. C'est ainsi que nous sommes aujourd'hui désigné comme porte-parole des « dissidents geths ». L'Amirale Tali'Zorah tenta de nous dissuader de quitter Rannoch, mais même si nous admirons son optimisme et ses tentatives d'unir nos deux peuples, elle ne représente qu'une fraction des Créateurs et a, comme les autres, tenté dans un premier temps de nous détruire.

Nous quittâmes Rannoch pour un autres lieu où nous disposerions d'une liberté d'action totale en attendant de définir nos prochains objectifs, Omega. Là nous pouvons agir à notre guise, sans restriction ou gêne d'aucune autorité organique. Seuls quelques Geths nous y suivirent, les autres préférèrent trouver un lieu plus tranquille ou avaient d'autres buts à accomplir.
Parmi la masse conséquente d'individus arpentant la Station, nous fîmes la rencontre de nombreux organiques. La plupart étaient effrayés ou se demandaient ce que nos pièces détachées rapporteraient comme crédits, mais quelques uns étaient davantage curieux. Deux Galariens en particulier voulurent connaître la raison de notre présence, et nous questionnèrent plusieurs heures sur notre fonctionnement et notre point de vue sur des faits tels que le contrôle des I.A., les réseaux geths, les améliorations technologiques applicables aux organiques,...

Mémoire interne – 2191 – Omega

Alors que nous nous empruntons une allée peu éclairée et déserte du Secteur B17, nous détectons un mouvement brusque dans une ruelle adjacente. Le temps de déployer notre canon à impulsion et d'activer nos boucliers, 3 organiques sortent de leurs couverts et ouvrent le feu sur nous. Nous éliminons le premier agresseur d'une salve tandis que ses propres tirs ne parviennent pas à percer notre bouclier, puis nous retournons au moment où un impact biotique réduit notre protection cinétique de 53%. Un Humain achève alors de vider son chargeur puis nous charge en activant sa lame énergétique. Nous visons en direction de ses pieds, ce que le fait trébucher, puis levons notre jambe gauche et l'abattons sur son crâne. « Bordel, je leur avait dit que c'était du suicide ! » Nous identifions la dernière cible, une Asari jetant son arme par terre – dysfonctionnement sans doute – et la mettons en joue. « Allez-y Geth, achevez-moi. J'en ai marre de tous ces tarés et de cette galaxie qui ne tourne pas rond. » L'organique tombe à genoux, baisse la tête et ne tente pas de répliquer... Comportement illogique.
« Organique, pourquoi cessez-vous le combat ? » Possibilité d'un assaut biotique brusque, nous nous tenons prêt. « Ah, vous parlez vraiment alors... Peu importe, finissons-en. » « Que voulez-vous dire par "galaxie qui ne tourne pas rond" ? » L'Asari relève alors sa tête et nous regarde, étonnée, puis reprend un air plus hostile. « Vous allez m'achevez ou pas ?! » Erreur. Comportement totalement contradictoire. Nous n'avons encore jamais rencontré d'organique exigeant une mise à mort, au contraire. Données supplémentaires requises. Nous baissons notre arme. « Non. »

Nous fîmes là la rencontre la plus intéressante depuis notre arrivée sur Omega. Bien vite, notre curiosité fut partagée et nous discutâmes longuement, reléguant notre bref combat au statut de « rencontre mouvementée ». Daesia T'Lessi est son nom, et elle insista pour que nous adoptions une dénomination nous aussi. Une publicité pour un jeux vidéo humain, « Clash of Titans », la convainquit. Titans. Mythologie humaine, divinités primordiales géantes ayant précédé les Dieux de l'Olympe. Nous ne nous considérons pas comme divin, mais reconnaissons le lien avec notre taille supérieure à la moyenne galactique.
Malgré qu'elle soit organique, plusieurs de nos points de vue convergent, notamment à propos des dysfonctionnements des sociétés conciliennes, des choix égoïstes des Créateurs ou encore des conflits légitimes ou insensés naissant à travers la galaxie. Sans objectif à accomplir, Daelia jugea que nous suivre et nous assister dans nos recherches était « tout ce qu'il reste à faire à part se tirer une balle », et elle nous accompagne depuis lors dans nos pérégrinations.

Physique

Nous mesurons approximativement 3,66 mètres de haut, ce qui d'après certains organiques « empêche d'avoir la moindre discussion sans finir avec un torticolis ». Notre supériorité physique, ajoutée à notre réputation suite à la « Guerre Geth », semble provoquer diverses réactions chez nos interlocuteurs, qui correspondent assez souvent aux symptômes physiologiques de la peur. Notre plateforme a gardé ses caractéristiques d'origine en terme d'apparence extérieure : le blindage, les 3 photorécepteurs et les voyants lumineux externes sont de couleur rouge, nous distinguant de la plupart des autres Geths.

Équipement et Capacités

Notre plateforme dispose des caractéristiques structurelles communes aux plateformes Prime standards, ainsi que de plusieurs améliorations mises en place durant ses 11 années d'utilisation.

[Brouillage radar] Aptitude développée peu avant l'invasion de la colonie humaine d'Eden Prime en 2183, afin de rendre aveugles les capteurs organiques et de nous donner un avantage tactique sur le terrain. Efficacité confirmée.

[Barrière cinétique lourde améliorée] Face à notre blindage supérieur, les organiques usèrent d'armes de plus en plus puissantes, ainsi que d'attaques de types technologique et biotique. Un bouclier plus performant fut nécessaire. Plusieurs mises à jour effectuées.

[Drones de combat] Les drones constituent une distraction efficace en situation de combat, en plus de pouvoir contourner et attaquer les positions adverses. Plusieurs mises à jour effectuées. Ajout tactique : La destruction d'un drone provoque une explosion dans un rayon d'environ 5 mètres.

[Tourelle geth] Fonctions similaires à celles des drones de combat. Les tourelles utilisent un fusil à impulsion intégré à leur structure au lieu de chocs électriques, et fournissent un tir d'appui appréciable en l'absence de plateformes de combat alliées.

[Canon à impulsion geth] Après l'emploi du fusil à impulsion puis du M-76 Revenant de la société humaine Kassa Fabrication, nous fûmes équipé d'un canon à impulsion, disposant d'une puissance de feu supérieure. Efficacité confirmée lors de la guerre contre les Anciennes Machines et leurs troupes infectées.

Mentalité

La majorité des organiques que nous avons rencontré jusqu'à ce jour nous ont considéré comme inamical, voire hostile, en raison de nos actions passées commises à l'encontre de leurs semblables. Nous tâchons cependant de garder une attitude courtoise et neutre. Après analyse et, si possible, consultations des données Extranet leur étant liées, nous adaptons notre comportement à nos interlocuteurs.

L'étude des comportements organiques nous a appris qu'il était parfois possible d'influer sur leur raisonnement à l'aide de propos menaçant leur intégrité physique. L'exclusivité de leur enveloppe physique les contraint le plus souvent à se laisser influencer par la peur. Nous avons également appris à mettre en évidence les qualités d'un individu dont l'amitié serait préférable à l'hostilité. Nous tâchons de nous familiariser à l'emploi du mensonge, qui semble présenter de nombreux avantages, du moins tant qu'il n'est pas décelé.

Nous continuons d'étudier les procédés comportementaux des organiques afin de favoriser notre adaptation.

Chaotique : Les directives en usage sur les mondes organiques sont pour la plupart mal appliquées, inefficaces, et facilement contournables par les individus les plus riches. La liberté totale des Systèmes Terminus, idéalement représentée par la Station Omega, constitue un environnement parfois hostile mais appréciable. Seules nos motivations et nos intérêts conditionnent ici nos actions, et nous pouvons y observer librement les exemples les plus flagrants de la déchéance des sociétés organiques.

Neutre : La majorité des conflits n'ont lieu qu'entre organiques, nous ne sommes donc pas concerné et nous en tenons éloigné. Nous n'y voyons pas de notion de « Bien » ou de « Mal », chaque camp ne faisant que défendre ses propres intérêts, les préoccupations idéologiques sont généralement secondaires.



Dernière édition par Titan le Jeu 23 Jan - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Informations
Fichier personnel

MessageSujet: Re: Titan [100%]   Mer 15 Jan - 2:02



Voilà qui est fait, je peux à présent RP ! Mr Red !
Revenir en haut Aller en bas
 

Titan [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Modeliste : Titan Warhound
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
» Titan warlord pour 40k
» Sharingan, le Titan de la Terre
» [nurgle] Mon taf sur un che Titan et apotres de la contagion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect : Lost Stories RPG :: Validés-